Tags

Related Posts

Share This

Aphtes : les aliments à éviter

Les aphtes sont des lésions buccales qui durent entre 7 et 14 jours et qui apparaissent sous forme de gonflements blancs ou d’ulcérations entourées de rouge, sur le palais, la langue ou l’intérieur des lèvres. Le plus souvent bénins, les aphtes n’en restent pas moins douloureux et désagréables. Ils peuvent être le résultat de plusieurs facteurs : stress, fatigue, baisse passagère de l’immunité, mais également à cause de la nourriture. On fait le point sur les aliments à éviter en prévention des aphtes.

Aphtes : les aliments à éviter

 

Les noix et les fruits à coque

Parmi les aliments à éviter pour limiter l’apparition des aphtes, on trouve les noix, les noisettes, les amandes, les pistaches ou bien encore les noix de cajou. En plus de faire partie des familles d’aliments particulièrement allergènes, ces fruits à coque sont gras. Pour les digérer notre estomac va donc devenir plus acide et c’est cette acidité de l’estomac qui peut être la cause d’apparition d’aphtes.

Le risque est encore plus accentué lorsqu’il s’agit de préparations industrielles (noix grillées, salées, etc.).

Notre astuce : parce que les fruits à coque sont excellents pour la santé et qu’ils sont délicieux, il serait bien dommage de ne pas pouvoir en manger par peur des aphtes. La solution à cela, est de tout simplement enlever la pelure que l’on trouve sur ces oléagineux, après les avoir préalablement fait tremper dans l’eau.

Les fromages à pâte dure

Les fromages à pâte et plus particulièrement le gruyère, sont d’autres aliments déclencheurs d’aphtes. Ce type de fromage entraîne une hypersensibilité à la tyramine, composé présent dans les fromages à pâte dure.

Le camembert, le gouda ou bien encore le Comté sont aussi des fromages qui ont tendance à provoquer des aphtes.

Les fruits acides

Citron, agrumes, tomate, ananas, kiwis (qu’ils soient consommés entiers ou en jus de fruits) sont quelques-uns des fruits à éviter si l’on veut pallier le développer des aphtes. Même si l’on ne sait pas vraiment pourquoi les aphtes apparaissent ou non, les spécialistes ont quand même établi un lien de cause à effet entre les aliments acides et les aphtes.

Notre astuce : vous pouvez rééquilibrer le PH de votre organisme en compensant l’acidité de certains aliments avec d’autres dits « alcalinisants », comme par exemple les légumes verts et les crudités (à condition qu’il n’y ait pas trop de vinaigre, car vinaigre et vinaigrette sont aussi des aliments acides).

Le chocolat

Le chocolat facilite les aphtes récidivants. Ceux qui font des aphtes à répétition le savent bien. Gras, allergène chez certaines personnes, contenant des fruits à coque quelques-fois, le chocolat cumule les facteurs déclencheurs.

Le saviez-vous ?  En ce qui concerne les personnes intolérantes au gluten, plusieurs études scientifiques ont mis en lien leur sensibilité intestinale avec l’apparition d’aphtes. Dans ce cas-là, les aphtes sont considérés comme une manifestation allergique.

Comment soigner les aphtes ?

Même en faisant attention à ce que l’on mange, des aphtes peuvent apparaître, que ce soit à cause de l’arrêt du tabac, d’un état de stress ou de fatigue.

Dans ce cas-là, des bains de bouches  contre les aphtes peuvent être efficaces jusqu’à disparition des symptômes.

En cas d’aphte avéré, comme il existe des gels pour soulager les poussées dentaires chez les bébés, on trouve également des gels ou des baumes contre les aphtes. Exactement comme Hyalugel 1ères dents par exemple, ces gels sont à mettre directement sur la plaie en l’appliquant par massage avec des doigts propres.